Nature Quand penser à une lombalgie symptomatique ? Pourquoi consulter pour une lombalgie symptomatique ?


Nature lombalgie symptomatiqueNature

Dans 10% à 15% des cas la lombalgie peut être le signe d'alerte d'une vraie maladie : c'est la "Lombalgie symptomatique" (ou "spécific low back pain"). Elle peut être le premier symptôme d'une maladie grave, qui relève d'un traitement curatif spécifique médical ou chirurgical visant la guérison.

 


Quand penser à une lombalgie symptomatique ?

Si une lombalgie apparemment commune persiste, on peut penser à une lombalgie symptomatique. C'est pourquoi vous devez alors consulter un médecin pour vérifier qu'il s'agit bien d'une lombalgie commune.

En cas de lombalgie récente, on peut penser à une lombalgie symptomatique si les signes suivants sont associés aux douleurs lombaires :

Recherche des symptomes de la lombalgie commune

    1. difficultés à uriner (rétention urinaire), troubles de la sensibilité (anesthésie en forme de selle), ou diminution de la motricité des jambes
    2. traumatisme important (choc violent, chute, accident de voiture, de moto …)
    3. perte de poids inexpliquée
    4. antécédents de cancer
    5. fièvre
    6. usage de drogues intra veineuses
    7. usage de corticoïdes
    8. âge supérieur à 55 ans, ou inférieur à 20 ans
    9. douleurs aggravées par la position couchée
    10. douleurs nocturnes sévères

    Il faut alors consulter votre médecin sans tarder.

     


    Douleur lombalgiePourquoi consulter pour une lombalgie symptomatique ?

    Elle requiert une intervention médicale appropriée et rapide car elle peut être liée à :

    1. une tumeur rachidienne
    2. une infection rachidienne
    3. un syndrome de la queue de cheval (atteinte des nerfs commandant la vessie et les membres inférieurs)
    4. une fracture de vertèbre
    5. etc...