Origine professionnelle - Article du mois

Manque de souplesse

Masse musculaire importante mais sans souplesse en arrière de la colonne vertébrale.

Travailleurs de force : Déséquilibre musculaire

La répétition du soulèvement de charge chez ces professionnels développe les masses musculaires du tronc et des membres inférieurs.

Avec le temps, ce développement est souvent déséquilibré. La musculature se comporte de part et d'autre de la colonne comme les haubans qui stabilisent le mât. Les efforts répétés pour soulever la charge et surtout pour la stabiliser sollicitent beaucoup cette musculature.

En arrière de la colonne vertébrale, la musculature se développe en perdant de l'élasticité, comme si elle se raccourcissait. Elle a tendance à gêner la mobilité du tronc lorsque l'on se penche en avant.

Alors qu'en avant les muscles abdominaux ont tendance au relâchement progressif. Ce relâchement favorise le développement d'un abdomen proéminent qui déséquilibre le tronc comme le ferait un sac à dos porté sur le ventre.

Travailleurs de force : Lombalgie

Ces déséquilibres contribuent à l'installation d'une raideur progressive des segments mobiles de toute la colonne.

La charge du tronc se déséquilibre progressivement vers l'arrière, augmentant progressivement les contraintes sur les articulaires postérieures situées à l'arrière des vertèbres. Ce déséquilibre se manifestant par des douleurs.

On peut considérer que les métiers de force, par la répétition des "soulevés" façonne l'équilibre ou le déséquilibre du tronc, autant par la quantité des charges cumulées que par la façon de porter.

Ainsi, chez ces personnes, ce sont les modifications musculaires et les contraintes mécaniques, et non pas le vieillissement qui amènent la perte de souplesse de la colonne, mais avec les mêmes conséquences : la lombalgie... › lire la suite

Le patient expert

Sylvie Bouchard, patient expert

Sylvie Bouchard, patient expert

Sylvie Bouchard, 46 ans, patiente experte lombalgie chronique au Centre Médico-Chirurgicale des Massues Croix-Rouge française à Lyon 5.
Suite à une chute en VTT, Sylvie a subi cinq interventions chirurgicales sur son rachis lombaire. Elle a des séquelles très importantes et irréversibles. En 2010, avec beaucoup de courage et de détermination Sylvie a entrepris une rééducation en piscine au travers de la douleur, et à ce jour elle a retrouvé des capacités fonctionnelles inattendues. C’est pourquoi le Dr Emmanuelle Chaléat-Valayer, Chef de service de l’hôpital de jour du CMCR des Massues a demandé à Sylvie d’être patiente experte dans son service. Sylvie a suivi une formation à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) elle a obtenu son diplôme universitaire d’éducation thérapeutique en juin 2013, elle est rattachée à l’équipe pluridisciplinaire et elle anime son atelier balnéothérapie tous les vendredis après-midi.

Accéder à son site

Lombalgie et douleur

Courbe de suivi de la douleurCertains phénomènes douloureux peuvent survenir dans le cas de lombalgie.
À l’aide de notre outil d’automesure, quantifiez et suivez votre douleur via un compte gratuit et sécurisé.
Vous pouvez choisir de partager votre suivi par e-mail ou sur papier avec votre médecin ou votre soignant.

Mesurez, suivez, partagez

Sondage

sondageLorsque vous souffrez de douleurs lombalgiques, le repos au lit :
  1. > Voter