Un nouveau traitement mini-invasif pour soigner la lombalgie

Dec 29, 2017 par

Qui ne s’est pas subitement retrouvé bloqué à cause d’un lumbago ? Ces douleurs lombaires sont un phénomène très fréquent dans la population et l’une des principales causes d’arrêt de travail dans les pays développés. Au cours du dernier meeting annuel de la société nord-américaine de radiologie (Radiological Society of North America), des chercheurs ont présenté une nouvelle approche thérapeutique pleine de promesses.

Radiofréquence - Traitement du mal de dos

Lumbago, lombalgie et sciatique

Les douleurs dans le bas du dos, ou douleurs lombaires, sont le plus souvent de courte durée et se manifestent sous la forme d’un lumbago. Ce phénomène est très fréquent dans la population, puisqu’au moins 80 % de la population connaît un épisode de lumbago au cours de sa vie. Cette pathologie affecte autant les hommes que les femmes et elle constitue une cause majeure d’arrêt de travail.

Mais dans 20 % des cas, la douleur peut devenir chronique et perdurer au-delà d’un an. Les spécialistes évoquent alors une lombalgie chronique.

Les douleurs lombaires peuvent être liées à une affection d’un disque vertébral, notamment une hernie discale. Le pincement d’un nerf au niveau de la hernie provoque des douleurs lombaires, mais aussi des douleurs irradiant dans les jambes. Ce mécanisme est celui de la sciatique, lorsque le nerf concerné est le nerf sciatique.

L’intérêt de la radiofréquence pulsée

Des chercheurs ont étudié une nouvelle méthode thérapeutique contre les douleurs lombaires et la sciatique et ont récemment présenté leurs résultats, lors du meeting annuel de la société nord-américaine de radiologie. Leur étude a porté sur 80 patients, souffrant de douleurs dans le bas du dos depuis au moins 3 mois. Leurs douleurs étaient liées à une hernie discale, qui ne répondait pas aux traitements habituels (exercice physique et traitement médicamenteux).

Ces patients ont bénéficié d’une intervention radiologique mini-invasive, au cours de laquelle une aiguille était guidée jusqu’à la zone touchée du disque et de la racine nerveuse. A travers l’aiguille, une sonde était insérée et délivrait ensuite une radiofréquence pulsée (énergie douce) pendant 10 minutes.

Sans toucher directement le disque, cette technique permet de résoudre la hernie, délivrant presque immédiatement les patients de leurs douleurs. Les patients ont ainsi pu reprendre leurs activités normales dans la journée.

Plus efficace que la dénervation par radiofréquence

Parmi les participants, 81 % ne présentaient plus de douleurs lombaires 1 an après la séance de radiofréquence pulsée et 90 % ont pu échapper à une intervention chirurgicale pour traiter leur hernie. Parallèlement, aucun patient n’a décrit d’effets secondaires à cette technique.

Si la radiofréquence pulsée s’avère selon cette étude une technique prometteuse pour traiter les douleurs lombaires et la sciatique liées à une hernie discale, d’autres approches semblent moins efficaces. En effet, trois essais cliniques ont testé l’efficacité de la dénervation par radiofréquence. Cette procédure consiste entre autres à appliquer un courant électrique au nerf conduisant la douleur, pour tenter de réduire les douleurs du patient. A l’issue de ces trois essais, les chercheurs ont conclu que la dénervation par radiofréquence n’apportait aucune amélioration clinique aux patients souffrant de douleurs lombaires chroniques.

La radiofréquence pulsée pourrait donc représenter une avancée dans la prise en charge des hernies discales et de leurs conséquences. Des essais complémentaires sur un plus grand nombre de patients s’avèrent nécessaires pour confirmer ou non l’efficacité de cette approche thérapeutique innovante.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Applying electric current to nerve for chronic low back pain does not provide clinically important improvement. Science Daily. 3 july 2017.
– Effect of Radiofrequency Denervation on Pain Intensity Among Patients With Chronic Low Back Pain. Johan N. S. Juch, Johan N.S. and al. 2017. JAMA 318 (1): 68 DOI: 10.1001/jama.2017.7918.
– Minimally invasive treatment provides relief from back pain. Science Daily. 29 november 2017.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.